Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Béatrice Rengade, psychologue

La psychothérapie

 


Pratiquée en individuel ou en groupe, elle peut faire référence à différents cadres théoriques et méthodes de travail.

Elle est choisie en fonction des indications thérapeutiques, des pathologies, des objectifs à atteindre, de ses goûts personnels ou de sa personnalité...

 


En individuel : l'ensemble des techniques sera pratiqué en face à face, dans le cadre d'entretiens de 30 à 60 min, à une fréquence pouvant aller de deux fois par semaine à une fois par quinzaine (en fonction des objectifs fixés).


a. La psychothérapie de type cognitivo-comportemental

 

Cette méthode, issue de la recherche scientifique, est basée sur la théorie de l'apprentissage et des différentes formes de conditionnement. On considère ici que le comportement adopté dans le présent a été appris ou conditionné, dans un environnement donné (d'abord réaction à un stimulus, le comportement peut devenir une habitude, ...) ; il fait alors référence à une logique acquise.

La méthode consiste donc dans un premier temps à effectuer une analyse qualitative et quantitative du symptôme en détaillant méthodiquement son histoire et ses manifestations.

La prise de conscience du fonctionnement (cognitions et distorsions cognitives, émotions, choix, comportements) autour du symptôme est essentielle pour permettre ensuite d'établir les axes de travail permettant d'évoluer. Ce travail s'effectue par des exercices concrets visant à réapprendre des façons de penser, puis à développer de nouveaux comportements et habiletés sociales.

Les exercices peuvent éventuellement être pratiqués sur le terrain ("expositions"). L'objectif est ainsi d'aider le patient à prendre toute la responsabilité de ses comportements, pour être à terme en mesure d'effectuer ses choix de façon consciente et autonome.

 


b. La psychothérapie d'inspiration analytique (en face à face)


Dans cette méthode, on considère que le symptôme est l'expression d'un conflit inconscient lié à une histoire passée, individuelle et subjective. La méthode fait référence aux théories du fonctionnement psychique élaborées par Freud (cf. la "psychodynamique" décrite dans les Topiques : Inconscient /Conscient / Préconscient, puis Ça / Moi / Surmoi), au développement de la sexualité infantile et à l'analyse du transfert et du contre-transfert, ....


Le patient sera ainsi amené dans le cadre de la thérapie à verbaliser, évoquer son histoire, sans restriction, par associations libres, effectuant des liens entre le présent et le passé.

Cette thérapie étant plutôt non directive, la relation avec le thérapeute sera d'ordre "transférentiel", c'est-à-dire que la relation avec le psychologue sera le lieu de projections ou de répétitions de vécus passés. Les manifestations du transfert pourront en cela être analysées afin de comprendre ce qui a pu se jouer ou ce qui est encore à l'œuvre dans les relations subjectives du patient.



c. La psychothérapie dite "intégrative"


L'association de ces deux dernières méthodes de thérapie est possible et même parfois conseillée pour répondre à certaines difficultés ; cette méthode dite "intégrative" est alors suivie de façon plus souple, le thérapeute adoptant alors tantôt un comportement directif (soutenant ou confrontant), tantôt un comportement non directif, neutre ; tantôt proposant des exercices, tantôt laissant le patient associer librement sur son vécu. Elle apporte alors un double avantage :


- Celui de la méthode directive et brève, qui permet un soutien narcissique et un apport de contenus théoriques permettant au patient d'acquérir des "techniques de résolution de problèmes" et de soulager plus rapidement certains symptômes, dans le quotidien ;


- celui de la méthode analytique, plus longue, qui apporte une élaboration et une intégration plus personnelles du changement ; avec le sentiment pour le patient d'avoir été compris et entendu dans son individualité et son vécu subjectif.


En groupe : sur demande spécifique


- Les groupes d'accompagnement à l'emploi : travail en 7 séances sur le parcours, le profil, le projet et les techniques de recherche d'emploi.


- Les groupes de parole et de soutien : échanges autour d'une thématique donnée (ex : vivre avec un handicap ou une maladie chronique, surmonter un licenciement,...)


- Les groupes d'habiletés sociales pour adolescents ou adultes : destinés à travailler les modes de communication et les habiletés relationnelles à l'aide de techniques cognitivo-comportementales (problématiques comportementales, violence, estime de soi, positionnement professionnel...)

 

 

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :